Librairie-café généraliste, indépendante et coopérative

Vente et commande de livres neufs, papeterie originale et choisie

Sélection de jeux de société. Espace café-salon de thé.

Événements culturels et expositions temporaires

Elia L.

par (Libraire)
7 juin 2022

Sidonie est une petite souris mais a de grandes envies! Comme écrire des livres ou créer une super fête surprise . Un jour, elle rencontre un oisillon tombé du nid et se change en maman Robinsonne Crusoé.
Débrouillarde, rigolote et douce, Sidonie est une formidable compagne quand on commence à lire!

Elia

par (Libraire)
7 juin 2022

Sidonie est une petite souris mais a de grandes envies! Comme écrire des livres ou créer une super fête surprise . Un jour, elle rencontre un oisillon tombé du nid et se change en maman Robinsonne Crusoé.
Débrouillarde, rigolote et douce, Sidonie est une formidable compagne quand on commence à lire!

Elia

2

Dargaud

15,00
par (Libraire)
7 juin 2022

Superbe BD!

Une brochette d'ouvriers en noir et blanc, pareille à une ribambelle d'étourneaux posés sur un câble électrique, est assise, suspendue sur une poutre d'acier au-dessus du vide: New-York, 1932, les buildings s'élèvent pour déchirer le ciel. Derrière le cliché publicitaire que l’on connaît, Mikaël (qui signe ici l'illustration et le scénario) @the_mikael_art s'est demandé dans Giant (éd. Dargaud @dargaud ) qui étaient ces hommes qui chaque matin grimpaient les échassiers de métal pour tutoyer les Dieux.
Dans une ambiance toute d'ocre et de rouille, il y répond en deux tomes et avec brio, frayant au plus près avec cette population venue d'Europe, frappée de plein-fouet par la Grande Dépression, mais désireuse de toucher sa part du gâteau. Dans ses rangs de miséreux se détache, sur un ciel tantôt jaune incendiaire, tantôt gris-vert vaporeux, la silhouette monumentale d'un géant irlandais, taiseux et mystérieux.

Un jour, un compatriote décède sur le chantier et il se voit confier la tâche de prévenir la veuve restée au pays, par le biais d'une missive lestée de quelques sous. Ce qu'il décide, contre toute attente, de faire viendra irrémédiablement bousculer les destins individuels de cette poignée d'anonymes qui ont, avec beaucoup d'autres anonymes, contribué à façonner l'histoire populaire des États-Unis d'Amérique.

Le fourmillement des dialogues du petit peuple métallo est parfois percuté par la contemplation suspendue de cases muettes, baignées de sépia. Tandis que dans les taudis, la mafia menace, sous le métro aérien, un éléphant passe. De l’infime et anecdotique quotidien d'arrière-cour poisseuse à la verticalité surdimensionnée du rêve américain, du pont vermoulu des navires d'Ellis Island aux nuages de Manhattan, se dégage du travail de Mikaël une immense poésie urbaine qui confine au sublime.

Elia

15,00
par (Libraire)
7 juin 2022

Superbe BD!

Une brochette d'ouvriers en noir et blanc, pareille à une ribambelle d'étourneaux posés sur un câble électrique, est assise, suspendue sur une poutre d'acier au-dessus du vide: New-York, 1932, les buildings s'élèvent pour déchirer le ciel. Derrière le cliché publicitaire que l’on connaît, Mikaël (qui signe ici l'illustration et le scénario) @the_mikael_art s'est demandé dans Giant (éd. Dargaud @dargaud ) qui étaient ces hommes qui chaque matin grimpaient les échassiers de métal pour tutoyer les Dieux.
Dans une ambiance toute d'ocre et de rouille, il y répond en deux tomes et avec brio, frayant au plus près avec cette population venue d'Europe, frappée de plein-fouet par la Grande Dépression, mais désireuse de toucher sa part du gâteau. Dans ses rangs de miséreux se détache, sur un ciel tantôt jaune incendiaire, tantôt gris-vert vaporeux, la silhouette monumentale d'un géant irlandais, taiseux et mystérieux.

Un jour, un compatriote décède sur le chantier et il se voit confier la tâche de prévenir la veuve restée au pays, par le biais d'une missive lestée de quelques sous. Ce qu'il décide, contre toute attente, de faire viendra irrémédiablement bousculer les destins individuels de cette poignée d'anonymes qui ont, avec beaucoup d'autres anonymes, contribué à façonner l'histoire populaire des États-Unis d'Amérique.

Le fourmillement des dialogues du petit peuple métallo est parfois percuté par la contemplation suspendue de cases muettes, baignées de sépia. Tandis que dans les taudis, la mafia menace, sous le métro aérien, un éléphant passe. De l’infime et anecdotique quotidien d'arrière-cour poisseuse à la verticalité surdimensionnée du rêve américain, du pont vermoulu des navires d'Ellis Island aux nuages de Manhattan, se dégage du travail de Mikaël une immense poésie urbaine qui confine au sublime.

Elia

par (Libraire)
7 juin 2022

Dans quel état j'erre, ou le Beckett 2022 pour minots

5 histoires d'une poignées de pages. Une taupe, une tortue, un serpent, silhouettes esquissées à l'aquarelle, toutes pourvues de couvre-chefs, économes en paroles, expression faciale des plus neutres, dans un paysage des plus nus.
Ils se saluent à distance. Ne s'entendent pas se saluer. Se confient, de loin, avoir un mauvais pressentiment (Pleine page: un énorme rocher tombant du ciel). Doivent se rapprocher pour s'entendre. Échappent alors à un énorme rocher tombant du ciel. B.A.-BA du suspens, cinéma de peu de mots pour les plus jeunes.
Plus loin: la tortue se presse pour entendre ce que les deux autres profèrent à quelques mètres (non pas qu'ils attendent Godot, mais contemplent le coucher de soleil). Se presse ("Je ne vous entends pas, vous êtres trop loin"). Se presse encore. Arrive à destination. Le soleil est couché.
Ces trois héros sont la quintessence de la lenteur, de l'action minimale, du voyage immobile. C'est tâche délicate de rendre toute la subtilité graphique et narrative du travail de Jon Klassen (qui nous avait déjà régalé avec Qui a volé mon chapeau?, pour les tout-petits), il faut y mettre le nez!

À lire dès 2 ans.

Elia