Librairie-café généraliste, indépendante et coopérative

Vente et commande de livres neufs, papeterie originale et choisie

Sélection de jeux de société. Espace café-salon de thé.

Événements culturels et expositions temporaires

 

Conseillé par (Libraire)
22 juillet 2021

" Cicéron voulait la concorde dans l'État comme l'harmonie dans le chant, la concorde qui unit les sons, les êtres, les citoyens et leurs souhaits. Rien ne peut exister sans la concorde, elle unit la cité alors que Domitien nous sépare les uns des autres. Domitien, un tyran ? Les tyrans ne sont pas aimés et ils se vengent en faisant en sorte que les citoyens ne s'aiment pas entre eux.
Ce soir je suis trop républicaine, se dit Lucrétia. Nous rêvons tous comme Cicéron d'un prince éclairé, philosophe, modéré, bon orateur, sans prétoriens. Mais un prince comprend vite l'utilité des prétoriens. "

Une immersion totale dans la Rome du Ier siècle, ça vous tente ?
Fermez les yeux et laissez vous emporter, le temps d'une nuit, dans le bruissement de la foule populaire, le déferlement des odeurs de la rue comme celles des alcôves saturées de jasmin où se tissent les intrigues. Le temps d'une nuit, partez dans les pas de la femme de Tacite, le célèbre orateur, menacé de mort car avec ses amis Pline et Senecio, ils ont osé plaider contre un spoliateur proche de l'empereur Domitien.
Un roman remarquable et passionnant, qui déploie une réflexion sur le pouvoir, - le politique et celui des mots -, de l'importance des joutes verbales, de la fragilité des statuts. Un réel plaisir de lecture, sublimé par le style flamboyant de Hédi Kaddour, son sens de la rythmique, le flux de conscience des personnages, au gré de notre progression dans une Rome classique ressuscitée ( si vous avez adoré la série Rome, vous serez en extase ). Et un roman qui fait habilement écho avec notre présent...

Conseillé par (Libraire)
7 novembre 2020

Tempête sur Douarnenez, La Fontenelle est de retour !
La rumeur dit qu'on aurait vu le célèbre brigand, mort depuis le XVIIe siècle, perpétrer vols et pillages entouré de sa bande. Curieux également, il semble surtout s'en prendre à tous ceux qui cherchent à se rendre sur l'île Tristan, son ancien fief devenu havre de paix et de convivialité. Qu'à cela ne tienne, Lucien est là ! Alors qu'il est venu passer les vacances d'hiver chez ses grands parents, et participer à la grande fête des Gras, l'enquêteur en herbe peu commun et débrouillard va investiguer avec sa fougue débordante, et tenter de dissiper les spectres qui veulent semer la terreur sur la cité penn sardin.
Très beau travail à nouveau de Delphine Le Lay (scenario) et Alexis Horellou (dessin), à la suite du déjà réussi tome 1, L'empreinte de H. Price. Une palette de couleurs dans des tons chauds et pastels, une intrigue habilement menée, c'est un véritable coup de cœur pour cette BD jeunesse, qui plaira aussi aux plus grands !