Librairie-café généraliste, indépendante et coopérative

Vente et commande de livres neufs, papeterie originale et choisie

Sélection de jeux de société. Espace café-salon de thé.

Événements culturels et expositions temporaires

 

Conseillé par (Libraire)
2 décembre 2020

De ces livres que l’on chérit.

«J’ai perdu un bout de doigt en relevant une ancre. Le skippeur voulait le récupérer dans mon gant pour le recoller plus tard. Je lui ai dit de s’en servir comme appât pour les poissons. Une fois à terre, il m’a proposé une bière pour me remettre. J’en ai avalé trois cul sec.»(entretien avec C. Poulain dans Libération, 19 juin 2016)

D’un coup de talon, Lili quitte la France et, sans rien en connaître, embarque en Alaska pour la pêche au flétan.
Sur terre ou en mer, autour d’elle des hommes, et seulement des hommes. Un, surtout.

Se frotter au métier, crever de mal mais n’en rien montrer, échouer, essayer, encore. Les chalutiers, dit-elle, c’est « le monde des hommes mythologiques et ils n’aiment pas que des femmes embarquent. En dehors, souvent, ils n’ont rien, ils sont seuls. Une femme sur un bateau, ça les provoque.»

Le style est vif, nerveux. Comme Lili, comme ses compagnons de grand large, les phrases ne sinuent pas, elles vont au plus court, au plus vrai, toujours.

Haute comme cinq pommes, le visage buriné, les mains épaisses, la voix légère, presque éthérée, Catherine Poulain a le cuir dur des grandes aventurières et le cœur solaire des poétesses.
Elle aura passé en tout 10 années en Alaska, avant d’être mise dehors par les services de l’immigration américains.

Un magnifique et rugueux récit de liberté, de celles que l’on ne peut borner!

E.

Conseillé par (Libraire)
15 janvier 2024

Jubilatoire !

Stella a 19 ans, et elle fait des miracles. Paralytiques, aveugles, cancéreux en phase terminale, psoriasiques niveau F, elle les guérit tous, un par un, alors qu'ils se succèdent dans sa caravane. Parce que Stella se prostitue, et les miracles, et bien elle les réalise avec sa Sainte Chatte !
Pour le Vatican, c'est du pain béni ( celle là elle était facile, ne me remerciez pas ), une sainte au XXIe siècle, pensez donc ! Seulement une sainte-pute, ça fait tâche, mieux vaudrait une sainte martyre. Et c'est là que les deux jumeaux Bronski interviennent, affreux tueurs type Anton Chigurh, et se lancent aux trousses de Stella, à travers l'Amérique !

Dans "ce roman américain écrit par un suisse", Joseph Incardona régale, et se moque. De lui même pour commencer, et de sa fascination pour la culture américaine: tout le monde en prend pour son grade ( l'Église, les États-Unis de l'hypocrisie grandiloquente et de la fausse pudibonderie...)
Un road-movie lancé à 88 miles à l'heure à travers une Amérique de cinéma, façon frères Coen. On rit, on jubile, ( Stella, quel formidable personnage !), et on se délecte des dialogues...
Quel pied !

B.