Librairie-café généraliste, indépendante et coopérative

Vente et commande de livres neufs, papeterie originale et choisie

Sélection de jeux de société. Espace café-salon de thé.

Événements culturels et expositions temporaires

Leila C.

25,00
par (Libraire)
8 décembre 2020

"La nuit, lorsque le vent hurle, j’allume une lampe et je vais et viens en songeant à mes amis, à Justine et à Nessim, à Melissa et à Balthazar. Pas à pas sur le chemin du souvenir, je reviens vers la ville où nos vies se sont mêlées et défaites, la ville qui se servit de nous, la ville dont nous étions la flore".

Un homme et une enfant, jetés sur un caillou - une île grecque. La nuit, l'homme rêve à Alexandrie, où il vivait avant-guerre, et aux intrigues d'un petit groupe dont il a fait partie. Et pour mieux traduire l’ambiguïté de ces relations, d’autres personnages interviennent bientôt, qui, chacun, livrent leur version de l’histoire.
Grand ami d'Anaïs Nin et de Henry Miller, Lawrence Durrell séjourne à Alexandrie en pleine seconde guerre mondiale. Quelques années plus tard, loin de l'Egypte, il imagine ce roman-monde, où l'intrigue politique le dispute à l'intrigue amoureuse, la poésie au burlesque.
Publiés entre 1957 et 1960, les quatre volumes du Quatuor sondent en mille pages magnifiques le mystère des êtres et des sentiments.
Un bonheur de lecture.

par (Libraire)
8 décembre 2020

"Chapitre 1. Novembre 2020. Température : - 6°. Effondrement financier européen. Période glaciaire. Londres".
C'est sous ces chaleureux auspices que s'ouvre le deuxième roman de l'écossaise Jenni Fagan. Au beau milieu du chaos mondial, tandis que les températures dégringolent, Dylan quitte le cinéma d'art et essai où il a toujours vécu pour une caravane perdue au nord de l'Ecosse.
Là, l'attendent une bricoleuse lunaire, sa fille Stella, ex-petit garçon, et quelques autres perdants magnifiques. La fin du monde approche, et l'on se tient chaud, à coup de gin et d'amour.
Revigorant, fragile et beau !

par (Libraire)
8 décembre 2020

Voici un livre porte-voix, aussi singulier que précieux. Il s'ouvre sur deux phrases prononcées par Emmanuel Macron le 26 août 2019, sur France 2 : "Il fallait quand même que l'ordre soit tenu. Il ne l'a pas été tenu d'une manière, si vous voulez, où il y a eu ce que j'appellerais des, des, des violences irréparables".
La suite, c'est un récit à cinq voix, un entrelacement de cinq corps : ceux de Gabriel, Sébastien, Antoine, Frédéric, Ayhan. Ces hommes, qui ne se connaissaient pas, n'ont pas le même âge, les mêmes passions ni le même cadre de vie, ont en commun d'avoir manifesté au moins une fois ces derniers mois, et d'y avoir perdu une main, arrachée par une grenade.

L'autrice a consigné chacun de leurs témoignages et les a fondus, tous les cinq. Comme diffracté dans le temps et l'espace, un chœur dit le surgissement de l'absurde au milieu de l'ordinaire. Les chants qui battent le pavé, la confusion qui s'amorce, la sidération de la main arrachée, la vie qui bascule. Mais de ce chœur, on entend aussi les analyses, les familles, les engagements, les horizons. Il en résulte un texte sobre, familier en même temps qu'incroyable, qu'il est urgent de partager. Tout comme l'interrogation de Sophie Divry, qui clôt le livre : "Que va-t-il devenir, ce pays où on coupe des mains à des ouvriers et des étudiants ?"

par (Libraire)
8 décembre 2020

Dans son genre, Joseph Kabris tient bon la barre. Né à Bordeaux, il a une quinzaine d'années quand il part de Portsmouth en 1795. Trois ans plus tard, il débarque à Nuku Hiva, dans l'archipel des Marquises - il apprend la langue, fait son trou, fonde une famille, jusqu'à ce qu'un équipage russe l'arrache à son île. On retrouve sa trace à Petropavlovsk en 1804, à Moscou en 1806, à Saint Pétersbourg en 1807. Et à Paris dix ans plus tard. Le matelot - baleinier - chef de guerre finit homme de foire, exhibant devant un public clairsemé ses tatouages et sa vie prodigieuse.
À partir de ce destin hors-normes, l'historien Christophe Granger nous offre une biographie sociologique, qui tient plus de l'enquête que du roman d'aventures. Il s'agit, en retrouvant au plus juste le paysage de l'époque, de comprendre "comment devient-on Joseph Kabris" ; quelles circonstances rendent possibles un tel cheminement.
Fruit d'une minutieuse recherche, voici un essai aussi original qu'érudit, riche de précieuses illustrations. On applaudit.

par (Libraire)
8 décembre 2020

Le roman des romans

Dix débuts d'histoires qui se jouent des codes et des genres, du roman noir à la romance. Dix débuts d'histoires laissées en suspens, au milieu desquelles furète un lecteur-enquêteur, en quête, justement, de la suite…
Un petit bijou de lecture à double fond, une ode à l'imaginaire. Et puis, ce qui ne gâche rien : un joli clin d'œil aux librairies, aussi !