Librairie-café généraliste, indépendante et coopérative

Vente et commande de livres neufs, papeterie originale et choisie

Sélection de jeux de société. Espace café-salon de thé.

Événements culturels et expositions temporaires

 

La Traversée des sangliers
EAN13
9782809723281
Éditeur
Philippe Picquier
Date de publication
Collection
Littérature Grand Format
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Traversée des sangliers

Philippe Picquier

Littérature Grand Format

Indisponible

Autre version disponible

La Traversée des sangliers c'est le moment où les chasseurs se mettent à
l'affût quand la sécheresse de juillet pousse les bêtes vers les terres du
nord de Bornéo. L'action se situe dans le "Village des sangliers", jadis
repaire de pirates, de coolies et de chercheurs d'or, qui a finalement gagné
son nom au terme d'une lutte épique des chasseurs contre les premiers
occupants, les sangliers. Le récit a pour toile de fond l'invasion japonaise
dans la province de Sarawak, ses jungles, ses animaux, ses habitants et leurs
coutumes. Le roman raconte cet épisode historique à travers une galerie de
personnages hauts en couleurs : les villageois, chasseurs et fumeurs d'opium,
qui résistent à l'envahisseur, parmi lesquels Kwan A-hung, personnage central,
dont les romances avec trois femmes du village nous sont contées au fur et à
mesure de l'action et qui, ayant perdu ses deux bras, finit par se pendre en
attachant la corde avec ses pieds (le roman s'ouvre sur cet épisode) ; son
père Guan la face rouge ; le vieux chasseur tatoué, Daddy Chou, qui a jadis
mené bataille contre un millier de sangliers dix jours durant ; Plat-Pif qui a
survécu aux ordalies des Dayaks ; Emily, une orpheline anglaise élévé par un
prêtre ; la vieille sorcière Mapopo qui suite à un amour de jeunesse déçu avec
un officier des Rajah blancs est devenue la gardienne du cimetière et sait
conjurer les têtes volantes qui hantent le village ; Tortue Molle, Tsing le
Biscornu, Lolo Brioche, La Flemme et bien d'autres encore. Face à eux, se
tiennent les soldats de l'empereur dont Ito Hideo qui a vécu vingt ans parmi
les habitants sous l'identité de Kobayashi, marchand ambulant, joueur
d'harmonica et charmeur d'enfants ; les terribles officiers Yoshino Masaki et
son second, Yamazaki Kenkichi, tous deux porteurs d'un sabre maudit, deux
katanas forgés au 12ème siècle et qui continuent à réclamer le sang. Dans une
langue virtuose, au cours des vingt chapitres, Zhang Guixing va déployer le
récit d'une action continue, entre 1941 et 1945, qui commence avec l'invasion,
se poursuit avec les massacres et la résistance et finit avec la défaite
japonaise. Le lecteur se trouve plongé dans une atmosphère luxuriante de
réalisme magique où les phénomènes de magie noire opèrent au milieu de la
nuit, dans la jungle, sous l'oeil des alligators et du perroquet de la
sorcière dans une ambiance qui rappellerait le vaudou des Caraïbes. Au
carrefour du roman historique et du réalisme magique, le roman de Zhang
Guixing présente une esthétique singulière où l'abondance d'images poétiques
finit par recouvrir les éléments contés, où le lyrisme ne caractérise pas
seulement le style de l'auteur mais devient une façon pour l'écrivain de se
confronter à l'Histoire. Un roman magistral. Zhang Guixing est né en 1956 à
Sarawak, province du nord de l'île de Bornéo, en Malaisie où il passe son
enfance et son adolescence. En 1976, il part à Taïwan pour suivre suivre des
études universitaires et devient enseignant d'anglais. Sa carrière littéraire
commence dans les années 1980 avec la publication en revue de plusieurs
nouvelles, puis un premier roman en 1992. D'autres romans, suivront et il se
voit décerner tous les prix grands prix littéraires taïwanais. Il est
aujourd'hui considéré comme l'un des plus grand écrivains sinophones
contemporains. La Traversée des sangliers est paru à Taïwan en 2019 après plus
de vingt années de travail et a été couronné de deux prix les plus prestigieux
: le Golden Tripod Award et le Taipei Book Fair Award. Et en 2020, le Dream of
the Red Chamber Award en Chine continentale. Zhang Guixing n'a jamais été
traduit en français.
S'identifier pour envoyer des commentaires.