Librairie-café généraliste, indépendante et coopérative

Vente et commande de livres neufs, papeterie originale et choisie

Sélection de jeux de société. Espace café-salon de thé.

Événements culturels et expositions temporaires

La Pêche au toc dans le Tôhoku, Roman

Shinsuke Numata

Philippe Picquier

  • 10 juin 2021

    Imano, cadre dans une société pharmaceutique, est muté dans la préfecture d’Iwate, dans la région du Tôhoku, au nord de Tokyo. Plutôt solitaire, se liant difficilement avec ses collègues, le trentenaire passe son temps libre à pêcher. La région de lacs et de forêts, isolée et verdoyante, se prête merveilleusement à cette activité qui le repose de son travail. Très vite, il connaît les meilleurs coins de pêche, les rivières les plus poissonneuses et quand il se fait enfin un ami en la personne de son collègue Hiasa, il n’hésite pas à partager avec lui ses endroits secrets. Tous deux passionnés de pêche, ils ne se quittent plus jusqu’au jour où Hiasi démissionne pour vendre des mutuels d’assurance en porte à porte. Quand il réapparaît, c’est pour lui vendre un de ses produits. Imano accepte et se rend compte que son ami a de plus en plus de mal à atteindre son chiffre mensuel. Leurs parties de pêche deviennent moins conviviales et finalement Hiasi ne donne plus signe de vie après le tsunami du 11 mars 2011.

    Une promenade campagnarde dans une région méconnue du Japon mais les descriptions bucoliques de la nature et des séances de pêche cachent en filigrane des thèmes plus profonds : la solitude, la difficulté de se faire des amis, la pression des entreprises sur leurs employés, l’homosexualité (Imano a vécu avec un homme mais n’a jamais fait son coming-out) et l’amitié.
    Le tsunami est évoqué mais de loin, la préfecture d’Iwate n’a pas été directement touchée. Mais il a eu un impact sur Imano en provoquant la disparition de son ami. Il s’aperçoit alors qu’il le connaissait peu ou pas en dehors de la pêche. Ce qu’il découvre l’amène à s’interroger sur ses rapports aux autres et aussi sur Hiasi. A-t-il été emporté par la vague ou a-t-il profité des circonstances pour s’évaporer ? La question reste ouverte…
    D’apparence simple et léger, ce roman est plus subtil qu’il n’y parait et dénonce, délicatement, certains problèmes de la société japonaise.
    Une jolie parenthèse dans le Tôhoku, au fil de l’eau…


  • par (Libraire)
    9 avril 2020

    Poisson d'avril !

    Imano, trentenaire, vient d'être muté par son entreprise : il quitte Tokyo pour la région du Tôhoku, région boisée et pleine de rivières... Tentant de tuer le temps, Imano se met à pêcher. Mais voilà qu’il se prend de passion pour cette activité ! Il se lie alors d'amitié avec un collègue, Hiasa, un homme étrange, solitaire, qui semble aussi cacher quelques secrets. Roman mettant à l’honneur une nature magnifique et luxuiriante, La Pêche au toc dans le Tôhoku est aussi un roman sensible sur la société japonaise contemporaine : monde du travail, amitié, attirance… !